Les 5 principaux éléments à prendre en compte avant l’achat d’un aspirateur sans sac

1- L’aspiration

Le pouvoir d’aspiration d’un aspirateur est appelé la puissance utile. Celle-ci dépend d’un ajustement adéquat entre la dépression et le débit de l’air.
La dépression est la force déployée pour porter la poussière du sol vers la cuve. Elle s’exprime en kilos pascal (Kpa). Elle doit être de 20 à 35 kpa sur les sols lisses et 40 kpa sur les sols durs par exemple les moquettes. Plus forte est la dépression et plus forte sera la puissance de l’aspirateur.
Le débit de l’air exprime le volume d’air qui circule dans la machine, en une seconde. Il s’exprime en dmᶾ/s. Il doit être de 36dmᶾ sur les sols lisses et à 40 dmᶾ sur les sols durs par exemple les moquettes. Plus forte est le débit de l’air et plus forte sera la puissance.
Pour qu’un aspirateur soit performant, il doit avoir une puissance utile raisonnable et un embout performant. Si la puissance est trop importante, l’usage de l’appareil sera difficile car la tête d’aspiration pourrait se coller au sol. De même, comme la capacité d’aspiration est aussi liée à la tête de l’aspirateur, la brosse doit être de bonne qualité, ses poils doivent être correctement répartis et ses rainures d’une largeur adéquate.

2- la commodité

Ce type d’aspirateur impressionne par sa technologie et tout son système de cyclone souvent directement visible par l’utilisateur, qu’il soit cyclonique ou multi cyclonique. Cela laisse sentir une difficulté de manipulation qui reste toutefois apparente. Même si le fait de voir la poussière pourrait indisposer certains utilisateurs, cette transparence de la machine, laissant visible tout le système intérieur permet à l’utilisateur de voir directement le bac à poussière et de le vider à temps.
Mais aussi l’aisance à manipuler l’aspirateur est relative à la facilité à le démonter et à le remonter d’une part, mais aussi à la facilité à le nettoyer d’autre part. Quand les pièces se positionnent bien et que l’appareil est équilibré, le problème ne se pose pas. Toutefois, les aspirateurs sans sac sont considérés peu commodes quand il faut penser à vider le collecteur, nettoyer des filtres etc. Une attention particulière est à porter sur leur caractère bruyant lors de l’achat car ils émettent généralement plus de bruit. Cela pourrait donc être gênant.
Néanmoins, les modèles sans sac restent pratiques. Ils sont conçus pour éviter les encombrements de poussière. Il n’est plus nécessaire de tant se préoccuper des nuages de poussière ou de nettoyer les coins et recoins à la main. Finalement, une grande variété d’équipements et d’accessoires très utiles, les accompagnent.

3- L’entretien et la filtration

L’entretien

Plus vite le filtre se salit, plus souvent il faut le nettoyer, en plus de vider le collecteur. Quand à l’entretien, l’aspirateur sans sac marque la différence grâce à son système cyclonique très performant dans la filtration de la poussière. Ainsi, les filtres se salissent peu et l’entretien est réduit. Il ne reste qu’à vider le bac et à nettoyer les filtres de temps en temps. Le nettoyage des filtres sera d’autant moins fréquent que le système de filtration est performant.

La filtration

Le sac constitue l’élément principal de filtration dans le modèle avec sac. Et bien que les sacs arrivent à retenir quand même la poussière quand ils sont de bonne qualité, ils ne pourront de toute façon pas égaler les appareils sans sac. Les aspirateurs multi cycloniques peuvent retenir aussi bien les grosses particules de poussière que les plus petites jusqu’aux allergènes. Ainsi, les filtres se salissent très peu et même, pas du tout dans certains cas. La séparation de la poussière de l’air ambiant est si efficace que l’air rejeté de l’aspirateur peut même être encore plus pure que l’air aspiré. Toutefois ce système est d’autant plus efficace que les trappes et les joints sont étanches pour éviter que la poussière passe partout dans la machine.

4- Les avantages

Pour certains utilisateurs, les sacs sont des véritables nids de bactéries, d’allergènes et d’autres micros organismes nuisibles à la santé. Pour les asthmatiques, les risques sont nettement réduits.

Et quand à cela, on tient en plus compte du pouvoir de filtration imbattable des aspirateurs sans sac, d’autres avantages se présentent : fini la poussière dans la pièce, plus besoin de nettoyer tant de fois les filtres car ces derniers sont épargnés par le système de filtration cyclonique, très performant dans l’épuration de la poussière. On évite ainsi les tracasseries. Il ne sera pas non plus nécessaire d’acheter des sacs. Ils ne font déjà plus partie du dispositif.
Un autre avantage remarquable du modèle sans sac, c’est l’aspiration constante. Avec le modèle traditionnel, la puissance de l’aspiration commence déjà à diminuer quand le sac est à moitié plein. Et pourtant, pendant ce temps, l’aspirateur sans sac continue à marcher efficacement. Le sac, l’élément de filtration, commence par se boucher au fur et à mesure qu’il se rempli de poussière. Néanmoins, l’appareil doit continuer à marcher mais cette fois avec la difficulté d’aspirer efficacement. Voilà pourquoi le modèle sans sac s’avère dans ce cas nettement supérieur.

5- Les inconvénients

Bien que pour nombre de consommateurs, c’est un avantage de ne pas avoir à manipuler les sacs à cause de la poussière qu’ils renferment, certains pensent qu’il leur est plus hygiénique de ne pas avoir à nettoyer chaque fois le bac des aspirateurs sans sac.
Aussi, même si les fabricants s’efforcent de corriger le fait, les aspirateurs sans sac continuent de se faire remarquer par leur caractère bruyant. Evidemment, en plus du bruit qu’émet le moteur, s’ajoute celui du système cyclonique. Naturellement, cela est très gênant et constitue un véritable désavantage des « sans sac ». Il faudra donc de porter une attention sur le décibel de la machine.
Au regard de la consommation d’énergie, les aspirateurs sans sac consomment plus d’énergie que leur homologues avec sac. Bien que la différence dans la consommation annuelle ne soit pas si importante, les données changent lorsque nous considérons un ménage utilisant plusieurs aspirateurs ou lorsque nous étendons la comparaison sur la durée de vie du produit.
Enfin, les « sans sac » sont moins compacts et de ce fait, moins maniables car ils prennent plus de place dans l’appartement. Contrairement au modèle avec sac, leur système de filtration cyclonique exige toujours plus de place dans l’ensemble.